Germaine Casamayou 01/03/2015

20150301_002909

Questions à Germaine Casamayou, 70 ans, ancienne championne de paleta gomme du club et responsable des entraînements des filles de l’aviron.

1/ Quand et où as-tu commencé à jouer à la pelote ?

A Domezain, mon village, jusqu’à 14 ans. Je jouais au mur à gauche et il m’arrivait souvent de jouer face à des futurs champions comme Jean Marie ETCHART, André DOTHEN et DIRIBARNE.
A cette époque, la pelote féminine n’existait presque pas.
2/ Et tes premiers pas en compétition ?

C’était bien plus tard. En effet, je me suis mariée en 1968 et jusqu’en 1983, je me suis occupée de mes enfants. C’est à peu près à cette époque, début des années 80, que la pelote féminine est apparue. Vivant à Saint Martin de Seignanx, j’ai naturellement intégré ce club, Jean Baptiste PAULERENA, le mari d’Annie ma coéquipière y étant licencié. Avec Annie PAULERENA, nous avons gagné notre premier titre en 3 ème série trinquet, moi à l’avant et Annie à l’arrière.
3/ Ensuite, c’est ton arrivée à l’Aviron ?

Oui, en 1984, avec Marie Jo COLLET nous avons fait le championnat en 2 ème série. Puis l’année suivante, nous étions toutes les 2 finalistes en 1ère série face aux sœurs LARRALDE qui étaient les meilleures à cette période. Deux ans plus tard en 1987, avec Nicole SEILHAN, nous sommes devenues Championnes de France en mur à gauche. C’était les débuts de Nicole SEILHAN qui a d’ailleurs fait une magnifique carrière au plus haut niveau. J’avais déjà 46 ans et Maité HARAN m’a remplacée avec Nicole SEILHAN. J’ai alors commencé ma carrière de dirigeante à l’Aviron.
4/Tu as donc vécu l’arrivée des filles dans le monde de la pelote ?

Oui, j’ai joué avec les pionnières : la marquise de MORATALA, Mimie MOLIA, Annie PAULERENA, Marie Jo COLLET, Michelle ETCHETO et bien sûr Monique DIEUDONNE qui durant les années 80 a structuré et lancé le championnat féminin à la Ligue et à la Fédération.
5/ Maintenant, tu transmets tout cela aux jeunes ?

Oui, je m’occupe des jeunes avec plaisir avec Annie PAULERENA et Monique ELISSALDE. Les joueuses m’appellent Amatchi. J’ai entrainé et formé pas mal de championnes au club comme Sandra SIMAO, Séverine GRACIET, les sœurs MELIER, Maina LASARTE, Carole GODRIE….
Pour terminer, je tiens à rendre un hommage appuyé à notre ancien Président René CORNU qui a tant donné à notre club. Et je souhaite bon courage à notre nouveau Président Alain BETBEDER.